Rechercher
  • nmjcomportement

Apprentissage par conditionnement opérant qu'est ce que c'est ?

Mis à jour : juil. 13

Burrhus Frederic Skinner penseur influent du behaviorisme, a été fortement influencé par les travaux d'Ivan Pavlov et ceux du premier comportementaliste John Watson. En 1938 se basant sur des observations qu'il effectue sur des rats placés dans des dispositifs expérimentaux appelés boîtes de Skinner; au cours desquels ils apprennent par essai-erreur les actions à effectuer pour obtenir le résultat souhaité; il met en exergue un autre conditionnement que le conditionnement classique Pavlovien nommé conditionnement opérant ou Skinnerien .


Lors de ces expérimentations le rat va aborder plusieurs choix successifs. Le rat obtient nourriture ou décharge électrique suivant qu’il appuie ou non sur un bouton poussoir en fonction des indications visuelles (spots lumineux) ou sonores qu’on lui fournit. Les appuis sont produits de manière fortuite au départ, puis augmentent au fil de l’apprentissage. Le rat apprend alors très vite à associer le fait d’appuyer et de recevoir la nourriture, et finit par concentrer son activité entre le levier et la mangeoire.


L’apprentissage se fera grâce à des renforcements et à des punitions. L’animal a donc deux motivations : celle de recevoir et celle d’éviter . Le conditionnement opérant fait appel donc aux capacités de contrôle de l’animal. L’animal devenant acteur dans son environnement, et dépendant de l’association positive ou négative, va cesser ou répéter le comportement. Si le résultat d’un comportement est positif pour l’animal, la probabilité qu’il se reproduise augmente, on parle de renforcement (en fréquence ou en intensité). Inversement, tout acte ayant produit du désagrément aura tendance à disparaître, si cette situation se représente encore.


Il y a 4 types de conditionnements :


• Renforcement positif (R+)

• Renforcement négatif (R-)

• Punition positive (P+)

• Punition négative (P-)

Un peu de vocabulaire :

Renforcement = Chercher à augmenter en fréquence un comportement.

Punition = Chercher à diminuer la probabilité que le comportement se répète.


Le renforcement positif

Il a pour équivalent la récompense. Il procure du plaisir, et donne envie au chien de reproduire le comportement. Il doit être choisi et réfléchi en fonction du chien ( ce qu'il aime particulièrement ce peut être de la nourriture du jeu ), en veillant à utiliser des valeurs différentes, en fonction du comportement demandé.


Le renforcement négatif

Il apparaît lorsque l’animal se soustrait à un stimulus négatif aversif. Le chien apprend donc à échapper ou à éviter une situation aux conséquences défavorables.

Il est donc bien évidement à proscrire dans l’éducation respectueuse et bienveillante.


La punition Positive

Elle correspond à ajouter quelque chose de désagréable ( tape, cris, coups de pied coup de sonnette bouteille remplie de cailloux ou de vis etc ).

Beaucoup d'éducateurs canins la proposent encore aujourd'hui et ne font que mettre le chien en situation d'impuissance apprise, de méfiance vis à vis de son gardien.


Elle est bien entendue également à proscrire n’a pas de valeur éducative n'est pas respectueuse ni bienveillante et peut faire apparaitre des comportements agressifs.


La Punition Négative

Elle correspond à retirer quelque chose d'agréable .

Elle permet au chien de s’adapter pour ne pas perdre ce qui lui plait. Par ce biais on ne rentre pas en conflit et on garde une relation de confiance .


Donc pour résumer :


Renforcement Positif R+

Je cherche à augmenter le comportement que me propose mon chien, en ajoutant quelque chose d'agréable pour lui .

Punition négative P-

Je cherche à réduire le comportement que me propose mon chien , en retirant quelque chose d'agréable pour lui .


Et pour information car ces deux autres renforcements et punitions sont à proscrire


Punition Positive P+

Je cherche à réduire le comportement que me propose mon chien, en ajoutant quelque chose de désagréable pour lui .


Renforcement Négatif R-

Je cherche à augmente le comportement que me propose mon chien , en retirant quelque chose de désagréable pour lui.



Cette notion de R+ R- P+ P- est appelé le Cadran de Skinner .


Posez vous la bonne question dans quel renforcement ou punition est ce que je me situe ?


Si je caresse un chien je pense être en Renforcement Positif , mais si le chien n'aime pas les caresses cela devient en fait une Punition Positive .

Si je repousse mon chien à chaque fois qu'il saute je pense être en Punition Positive car j'ajoute quelque chose de désagréable ? Mais il continue ce comportement ... c'est que je suis en Renforcement Positif Je lui donne ce qu'il veut : de l'attention .


Tout cela pour vous sensibiliser à la bonne utilisation du cadran de Skinner , mal connu et mal utilisé par certains éducateurs: Attention à qui vous confiez vos chiens et surtout observez votre chien : Lui seul vous dira dans quel renforcement ou quel punition vous vous situez .





Posts récents

Voir tout